Accueil > Le blog

7 astuces pour réussir sa classe virtuelle !

article 7 astuces pour réussir sa CV

C’est chose faite ! Vous êtes maintenant sûr et certain de vous lancer dans la classe virtuelle ! Bravo et bienvenue dans ce nouvel univers. Comme nous ne voulons pas vous laisser sans ressources pour réussir vos formations à distance, nous avons décidé de vous donner 7 astuces pour réussir vos classes virtuelles en toute simplicité. Ainsi, vous aurez les repères pour réussir vos conceptions.

 

Astuce n°1 : Pas de transposition directe de formation présentiel à distance

Il est important de s’adapter en fonction de l’outil et du nouveau canal que vous utilisez. Une bonne préparation de vos formations à distance vous permettra d’impliquer vos participants, mais aussi d’aider le formateur. C’est à dire qu’il faut adapter la pédagogie qui n’est pas la même lorsque l’on parle de distanciel. Nos concepteurs mettent en place un kit pédagogique pour le formateur avec des outils concrets et personnalisés. Dans ce kit, il y a toutes les ressources dont le formateur va avoir besoin pour réussir son animation (le scénario d’animation, les vidéos au bon format, la présentation, le message de bienvenue, les évaluations, etc.)

 

 Astuce n°2 : Soigner son support d’animation

Les mots clés pour réussir son support d’animation sont la concision et la clarté ! C’est pourquoi, il faut mettre en place des repères d’animation pour que le formateur sache où il en est. Les séquences doivent être bien découpées notamment avec les repères afin d’assurer une présentation fluide et agréable pour les stagiaires.

On ne le répète jamais assez vos présentations doivent être claires et lisibles. 1 idée = 1 slide. En bref, on évite les blocs de texte trop conséquents, on aère et on privilégie les images et les pictos. C’est un autre moyen d’être certain de réussir une session de qualité.

slide après    slide avant

Astuce n°3 : Pas d’improvisation, on prépare sa session

Chez Live Session, nous vous recommandons de mettre en place 3 points clés pour éviter le manque de préparation : mettre en place un scénario d’animation. Ce document, qui est réalisé par des concepteurs, permettra aux animateurs de mieux comprendre le déroulé de leur session.

kit pedagogique 2

kit pedagogique

– Faire une simulation à blanc (= une répétition) avant la première session. Cela permettra d’évaluer la fluidité de la formation et de lever les dernières interrogations.

– Valider le timing et les activités afin de ne pas se laisser surprendre par une session qui dure plus longtemps que prévue ou une activité qu’on ne maîtrise pas. La classe virtuelle, c’est un RDV dans un agenda, il est primordial pour garder l’attention des stagiaires jusqu’à la fin de la formation, de respecter le timing.

 

Astuce n°4 : Favoriser l’interactivité entre formateur et stagiaires

La classe virtuelle vous permet de jouer de nombreuses activités pédagogiques, il est donc important de s’en servir pour maintenir un niveau de prestation élevé. Les questionnements, travaux de groupes, tour de table, brainstorming, jeux de rôles… sont autant d’activités qu’il faut garder en tête lors d’une session. Finalement, comme en présentiel, les séquences « descendantes » où le formateur « livre » son contenu sont à proscrire ! Par exemple, la technique la plus simple pour donner la parole aux stagiaires ? La question ouverte. Vous n’aurez même pas besoin d’utiliser les fonctions de votre salle virtuelle !

 

Astuce n°5 : Maîtriser l’outil d’animation comme un professionnel

Dans un premier temps il faut savoir utiliser l’outil en tant que concepteur est primordial, mais aussi en temps que formateur. Un concepteur doit comprendre la posture du formateur et des stagiaires pour proposer un contenu de qualité et appréhender les possibilités pédagogiques de chaque module. Ensuite, il faut aussi rester précis dans l’explication des manipulations du formateur. Plus les formateurs sont expérimentés et plus vous pourrez mettre en oeuvre des activités pédagogiques innovantes. Pour vos premières sessions, ne mettez pas la barre trop haute, mais soyez ambitieux quand même ; les stagiaires apprécieront.

 

Astuce n°6 : Valoriser le discours du formateur

En premier lieu il faut un discours naturel et fluide. Le formateur doit maîtriser son sujet sur le bout des doigts. C’est pourquoi, il faut utiliser les commentaires lors de la conception afin d’être le plus précis possible. Par ailleurs, nous conseillons aussi de faire des répétitions régulièrement : en salle virtuelle un message qui est répété plusieurs fois sera plus impactant.

 

Astuce n°7 : On évite la création en direct

Comme on vous l’expliquait plus haut, il est important de se préparer avant la session. Il n’y pas de place à l’improvisation lorsque l’on fait de la classe virtuelle même si on est un excellent formateur. Avant le jour J, on charge ses ressources dans sa salle et on prépare ses activités (avec Adobe Connect il est même possible de créer un modèle de salle qui sera réutilisé à chaque formation, c’est hyper pratique). Si la conception a bien été réalisée, le formateur n’aura pas besoin « d’inventer » des activités à la dernière minute. La préparation en amont, c’est exactement comme en présentiel : si ce n’est pas fait, le jour J, ça se voit !

Si vous souhaitez en savoir plus, retrouvez notre webinar sur le sujet !

FFFOD : Webconférence le 29 octobre 13h30-14h30
Nouveau webinar pour le mois de novembre !

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Live Session utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).