Accueil > Le blog

6 points clefs pour réussir vos projets clients en classe virtuelle

Vous êtes un organisme de formation et vos clients vous réclament la mise en place de classes virtuelles ? Vous êtes peut-être un peu inquiet quant à leur préparation. N’ayez crainte : Live Session vous livre ses 6 point clefs pour réussir vos classes virtuelles. Vous serez armé pour innover vos propositions de formation.

Point 1 : Choix techniques

Les choix techniques doivent être faits au moment de la réponse à la sollicitation de votre client. La question à se poser : quelle solution de classe virtuelle vais-je devoir utiliser ? Il en existe énormément sur le marché. Les deux principaux éléments à prendre en compte avant d’investir sont l’accessibilité et la couverture fonctionnelle. Cette solution doit être compatible avec le système d’information du client (ou avoir une accessibilité maximale si vous vous adressez des clients multiples), et une solution performante vous offrira une interactivité maximale avec vos stagiaires. Nous vous invitons à consulter cet article pour choisir au mieux votre solution de classe virtuelle.

Point 2 : Pédagogie et animation

Dans une classe virtuelle, le but est d’appliquer une pédagogie participative et interactive. Adopter la même pédagogie que lors d’une formation présentielle ne fonctionnera pas. Le secret : s’inspirer de vos contenus présentiels et adapter vos supports à la classe virtuelle en réinventant les activités pour les adapter à la situation et aux fonctionnalités disponibles. Des activités telles que des sondages et des exercices en sous-groupes peuvent être mises en place facilement pour dynamiser votre classe virtuelle. De même, vos formateurs peuvent être excellents lors de formations présentielles, mais ne pas être à l’aise dans l’animation de classes virtuelles. N’hésitez pas à consulter notre article pour “former vos formateurs” afin de les faire monter en compétence (la gestion de la distance et de l’outil logiciel nécessite une attention particulière pour les accompagner).

Point 3 : Inscriptions et gestion logistique

Votre objectif est d’obtenir un maximum de stagiaires aux dates proposées. Quand c’est possible, n’imposez pas les dates des classes virtuelles. Mettez en place vos sessions et laissez aux stagiaires la responsabilité de s’inscrire, après les avoir invités. Ils pourront choisir les dates qui leur conviennent. Si l’inscription est bien menée, le taux de remplissage de vos classes virtuelles sera maximal. La gestion logistique peut être un mécanisme automatisé. Cette automatisation permet d’organiser facilement des centaines de sessions. Cela apporte plus de rigueur sur le processus en optimisant votre temps. Les informations que vous envoyez à vos stagiaires doivent répondre à plusieurs critères : simplicité et ergonomie, ajout dans l’agenda, test de connexion, hotline disponible dans la langue du stagiaire, email de rappel, login facilité,

Point 4 : La production

Pour assurer le bon déroulé des sessions, il faut veiller à faciliter l’expérience utilisateur, que ce soit celle du stagiaire ou du formateur. Les stagiaires ne sont peut-être pas à l’aise avec l’outil de classe virtuelle, un support utilisateur est donc indiqué avant, pendant et après les sessions. De même, le formateur a sûrement besoin d’un accompagnement. L’assister au démarrage, sur le chat ou dans l’animation peut l’aider à se sentir en confiance. Il faut avant tout penser à leur satisfaction et éviter de perdre des stagiaires qui rencontreraient des écueils techniques. Un accompagnement humain est un coût mais dont le ROI est bien réel.

Point 5 : L’administration

Après une classe virtuelle, vous devrez récupérer un rapport de l’activité. Ce qui est à fournir obligatoirement : les présences, les attestations individuelles et les évaluations à chaud. Les réponses aux sondages, les données du support utilisateur et l’enregistrement de la classe peuvent également être intéressants pour le suivi et l’amélioration des sessions. Mettez à disposition de vos stagiaires une évaluation à  la fin de la session, pendant qu’ils sont encore connectés, afin d’avoir tout de suite leurs premiers retours.

Point 6 : Le budget

Le calcul d’un projet de classe virtuelle peut être difficile à établir, surtout quand vous mettez en place un dispositif. Ce que veut le client, c’est que sa classe virtuelle se passe aussi bien qu’une formation en présentiel et que son administration ne lui donne pas de travail ou d’inquiétude supplémentaire. Proposez-lui donc une offre de service complète qui comprendra : l’ingénierie pédagogique, la conception du kit d’animation, l’animation (à l’heure ou à la demi-journée), la classe virtuelle (logiciel et téléphonie), une solution d’administration avec un module de gestion des inscriptions, et les services de production (support utilisateur ou l’assistance).

Ce que Live Session vous propose :

Notre métier, c’est d’aider les professionnels de la formation à réussir leur projet de formation en classe virtuelle. Nous développons les technologies et vous accompagnons pour vous aider dans les différentes phases de votre projet :

FFFOD : web-conférence du 19 Décembre 2017 de 14h30 à 15h30 (CET)
Les meilleures astuces pour les classes virtuelles – Partie 2 : Les techniques d’animation

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Live Session utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).